Pourrait-on en être malade ?
Article mis en ligne le 1er janvier 2018
dernière modification le 12 janvier 2018

par Isabelle
logo imprimer

Parfois, les émotions sont très fortes, les événements très brutaux, et une maladie survient.
Y aurait-il une explication ?

Extrait de l’ouvrage de Benjamin Stora :

" Les tensions et frustrations de la vie quotidienne sont à l’origine de quantités d’excitations sensorielles externes et internes qui créent, selon le modèle freudien, une exigence de travail à l’appareil psychique, qui, dans le meilleur des cas, absorbe sans déséquilibre cette quantité. Dans le cas où surgissent des accidents de fonctionnement, comme le révèle toute l’approche de Pierre Marty, l’appareil psychique est débordé par les quantités d’excitations, les troubles somatiques surviennent.
Le problème posé est alors celui des modalités de ce débordement qui reste inexpliqué : que devient cette quantité d’énergie ? Quels en sont les mécanismes de transmission ?
Lorsque le psychisme, qui joue le rôle primordial de gestion des excitations est défaillant, c’est LE CORPS QUI PREND LA RELEVE."

Jean Benjamin Stora : Quand le corps prend la relève. Editions Odile Jacob. P 19.


Dans la même rubrique

Cabinet refait !
le 1er janvier 2018
par Isabelle
Points de vue
le 1er janvier 2018
par Isabelle
Pensez juste aux jolis mots possibles avec...
le 26 décembre 2017
par Isabelle
Libr’mots
le 16 décembre 2017
par Isabelle


pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2016-2019 © Les mots de Capucine - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2